Statuts

DE LA COMMISSION INTERNATIONALE POUR LES ÉTUDES SALESIENNES (ICSS)

(Version révisée, août 2005)

En accord avec l’instruction du 14ème chapitre Général (1976), le Conseil Gènéral, avec l’accord des Provinciaux et des Supérieurs Régionaux a institué un organisme permanent pour la promotion des ètudes salésiennes, avec les Statuts suivants.

I. Ètudes salésiennes

L’expression „ètudes salésiennes“ fait réfèrence à des études concernant St. François de Sales, Ste. Jeanne de Chantal, le Père Brisson, la Mère Marie de Sales Chappuis, les Sœurs de la Visitation Ste. Marie, les Oblats et les Oblates de St. François de Sales, l’Institut séculier de Sales, et toute la famille salésienne. Ces études peuvent être rangées selon trois cercles concentriques.

· Le premier cercle: les recherches fondamentales.
· Le cercle suivant comprend la vulgarisation des découvertes de la recherche fondamentale aux personnes non intéressées par la recherche scientifique, mais désireuses de connaître et pratiquer la doctrine salesienne.
· Le dernier cercle comprend des travaux mis à disposition des personnes engagées activement á la diffusion de la pensèe et de l’esprit salesien, dans la presse, les médias, la prédication, et la direction spirituelle.

II. La Comission internationale

Pour réaliser une promotion des études salésiennes aussi complète que possible, une Commission internationale sere créée, avec le règlement suivant:

1. La Commission comprend quatre Oblats, de préférence experts dans les études salesiennes. Un représentera le secteur anglais, l’autre le secteur français et italien, le troisième le secteur allemand et hollandais et le quatrième le secteur espagnol et portugais.

2. Les membres de la Commission sont nommés par le Conseil Général, en accord avec les Provinciaux et les Supérieurs Régionaux respectifs. La durée du mandat est de trois ans. Afin de maintenir et de préserver la continuité, après les premiers trois ans, un des membres sera reconduit pour une année supplémentair, un autre pour deux ans, un autre pour trois ans. Une reconduction est possible.

3. La Commission sera soutenue par des conseillers dans leurs travaux, lesquels conseillers beneficient de compétences dans des domaines divers. Par exemple : Dans les langues, la programmation des sîtes internet, les archives, dans les publications etc. Les conseillers ne sont pas des membres statutaires de l’ICSS et par conséquent ne prennent pas part aux rencontres et aux séances de délibérations. L’ICSS propose les noms de personnes devant être nommées et les justifications afférentes à celles ci, qui sont soumis au Conseil Général. Le Conseil G énéral fait des observations concernant les propositions de noms à lui faites et / ou approuve en cas d’accord. La durée de la fonction du conseiller est valable pour trois années. Une prolongation de la période de ces fonctions est possible.

4. La Commission a pour mission la promotion des études salesiennes:
a) par la communication de ce qui existe ou été mis à exécution.
b) par la coordination au niveau international des études et des projets.
c) par l’encouragement de certaines études et projets, spécialement en coopérant très étroitement avec l’archiviste du Généralat.
d) par la recommandation de certains projets pour un appui financier conformément aux règles des procédures d’approbation.
e) par un appui financier des projets approuvés par le Conseil Général selon les règles de la section IV.

5. Chaque année la Commision
· ètablira un budget et le présentera au Conseil Général pour approbation. Il incluera les dépenses suivantes:
a) les dépenses des membres pour la correspondance et les voyages pour les réunions de la Commission.
b) les dépenses du Centre d’Information pour la publication régulière d’un bulletin les circulaires et la correspondance.
c) pour l’équipement informatique requis pour la maintenance du site des études salésiennes.
d) surtout pour l’appui financier des projets, en accord avec les directives des procédures d’approbation.

· fera un rapport annuel de ses activités;
· évaluera les demandes de subvention de projets;
· enverra un rapport aux Provinciaux, aux Supérieurs Régionaux détaillant les projets recommandés et non recommandés, les uns et les autres avec le budget du montant requis pour chaque projet. Les Provinciaux et les Régionaux seront invités à notifier au Conseil Général leur èvaluation des projets soumis. Le Conseil Général décidera en dernier ressort quels projets sont approuvés pour exécution.

III. Le Centre d’Information

1. Un centre électronique d’information sera créé comme organe de la Commission internationale et administré par un membre de l’ICSS ou une autre personne nommée à ce poste par le Conseil Général. Cette personne sera sous la direction de l’ICSS.

2. Le Centre d’Information exercera les tâches suivantes:
a) Il rassemble toutes les communications sur les institutions, activités, études et projets, à l’intérieur et à l’extérieur de la Congrégation.
b) Il en fait circuler l’information par un bulletin régulièrement publié, ou en certains cas par des circulaires spéciales.

3. Dans chaque Province ou Région (ou après accord, dans plusieurs Provinces/Régions de même langue), un Centre régional des Études Salêsiennes sera installé. L’administration et l’organisation en seront determinées par les Provinces/Régions concernées. Il est recommandé, si c’est possible, que ce soit un centre électronique relié au WORLD WIDE WEB, ce qui permettra une liaison facile au site des études Salésiennes de l’ICSS.
a) Ces Centres tiendront le Centre International d’Information régulièrement informé, de tout ce qui est digne d’intérêt pour les Etudes Salésiennes et les activités existantes dans leur secteur.
b) Ils feront circuler l’information reçue du Centre International, d’une manière appropriée.
c) Ils coordonneront les activités dans leur aire géographique et leur procureront encouragement et aide.

4. Même si l’ICSS met l’accent sur les technologies nouvelles pour la diffusion et la promotion des Etudes salésiennes, ceci ne signifie pas que les techniques plus traditionelles deviennent périmées. Les nouvelles possibilités offertes par l’Internet ne les remplacent pas mais les complèment.

IV. Financement

1. L’ICSS functionnera avec un budget annuel approuvé par le Conseil Général. En règle générale, il ne dépassera pas 15.000 $.

2. Ce budget sera financé selon les modalités suivantes: une moitié sera une contribution sur une base d’égalité par les Provinces, l’autre moitié au prorata de leurs membres.

3. L’année comptable de la Commission internationale va du 1er Septembre au 31 août de l’année suivante.

V. Guide des procedures d’Approbation

Pour l’aide financière aux projets qui offrent un intérêt et une importance pour toute la Congrégation, les règles suivantes s’appliquent:

1. La Commission Internationale peut de sa propre initiative suggérer des projets qui présentent un intérêt immédiat pour toute la Congrégation et les recommander pour une subvention.

2. Chaque Oblat ou groupe d’Oblats peut faire une demande de moyens financiers pour la promotion de projets spécifiques selon la procédure suivante:
a) Pour chaque projet, une demande séparée selon la forme approuvée est à soumettre au Président de l’ICSS pour le 30 Avril avant le début de la nouvelle année comptable.
b) La Commission évalue toutes les demandes selon leur utilité pour les ètudes salésiennes et les présente avec son évaluation au Général et son Conseil, aux Provinciaux et Régionaux.
c) Le Conseil Général, après avoir reçu les remarques des Provinciaux, des Régionaux et de l’ICSS décide si une subvention doit être allouée et de quel montant.
d) Tous les demandeurs seront informés par ècrit de la réponse à leur demande, par le président de la Comission. La Congrégation sera informée par le Généralat.
e) Ceux qui ont reçu une subvention devront fournier un rapport annuel, indiquant si et comment ils ont exécuté leur projet. Ce rapport est fourni au président de l’ICSS avant le 1er juin.

3. La subvention ds projets d’études salésiennes respecte les régles suivantes:
a) Le temps de travail des Oblats, en règle gènèrale, ne sera pas pris en compte.
b) Priorité est donnée aux projets directement utiles à la Congrégation entière et qui correspondent aux priorités actuelles recommandées par l’ICSS et approuvées par le Conseil Général. Ceux-ci seront totalement financés sur le budget de la Commission Internationale. Les projets et études importantes pour la recherche salésienne seront également financés à l’avenir, même s’ils ne sont pas fournis sous forme numérique.
c) Pour tous les autres projets, la moitié de la subvention accordée sera à la charge de la province d’où émane la demande et l’autre moitié sera prise sur le budget de la Commission Internationale.
d) Les traductions des documents salésiens et oblats jugés importants faire l’objet d’une subvention.
e) Les projets approuvés en cours d’exécution ne seront pas subventionnés au-delà de trois ans, Au-delà du temps de leur approbation, ils devront faire la preuve de leur viabilité financière.